Actualités


vendredi 20 avril 2012

Place du Roudet


Histoire des rues d’Aubière

Place du Roudet

Place du Roudet. On écrivait autrefois Roudeir ou Roudeix ; on a aussi trouvé Rodez ou Rodeyr. Ce mot signifie charron. Notons que les Chirol, famille de charrons au XVIII ème siècle, portaient le sobriquet de Roudait.

A la jonction de la rue Voltaire et de la rue Bérenger se trouvait un passage sous les remparts donnant accès au terroir de la Treille : le trou du Roudeix.

L'entrée du Trou du Roudet
à partir de la rue Bérenger

Bien avant que la rue Cote-Blatin ne débouche sur la rue Nationale, vers 1900, nos édiles cherchaient à désenclaver ce quartier en détruisant ce passage et les maisons alentour, comme on le constate dans cet extrait d’une délibération du conseil municipal de 1852 : « Le Conseil, considérant que le crédit porté au budget de 1852 est insuffisant pour faire l’acquisition des bâtiments pour l’ouverture du passage du Rodez, vote une somme de 500 francs. »
Malgré cela, il ne fut pas ouvert avant les années 1970, pour créer la place du Roudet.

Cadastre de 1831 :
les passages sous les remparts vers les terroirs de la Treille



© Cercle Généalogique et Historique d'Aubière (Pierre Bourcheix)




Crédit Photos : Pierre Bourcheix

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire