Actualités


vendredi 30 août 2013

La Foire de la Saint-Loup a 144 ans !




L'avis qui crée la Foire de la Saint-Loup en 1869
(Archives communales d'Aubière)

 Si l’église d’Aubière a saint Martin pour patron, la paroisse a pour vocable saint Loup.
C’est messire l’abbé Pierre de Liesse, curé d’Aubière et chanoine de la cathédrale de Clermont, qui apporta en 1641, depuis Saint-Leu d’Esserent en Picardie, les reliques du saint dans l’église d’Aubière.

On pense que la fête patronale date de cette époque, même si les reliques partirent ensuite à Mauzun. Elle a toujours eu lieu le premier dimanche de septembre.

Saint Loup (ou saint Leu) était l’archevêque de Sens à la fin du vie siècle et mourut en 623.
Proche de la dynastie mérovingienne, il se rebella pourtant contre le roi des Francs Clothaire ii qui l'exila. En réaction, il s'empara de la Bourgogne. Sa sainteté lui est reconnue essentiellement pour la création du monastère Sainte Colombe à Sens.

La Foire de la Saint-Loup : 144ème anniversaire !

Une délibération municipale du 12 août 1869, créa la Foire de la Saint-Loup.
Elle fut fixée au lundi suivant la Fête patronale. La première eut lieu le 6 septembre de la même année.
Il y avait des bestiaux mais cette foire était destinée surtout aux vignerons (tous les chefs de famille l’étaient à Aubière à cette époque) pour s’équiper en matériel vinaire (boussets, tonneaux, bacholles, et autres outils propres aux travaux de la vigne…), quelques semaines avant le début des vendanges.

La Fête la plus populaire

La Fête de la Saint-Loup était très prisée à la fin du xixème siècle, par toute la population de Clermont-Ferrand et de ses environs.
Le dimanche, les vignerons aubiérois n’hésitaient pas à ouvrir leurs caves, creusées à flanc de coteaux, où l’on pouvait, pour un sou, boire à satiété pendant une heure, ou bien, pour quelques rondelles de petite monnaie, boire « à la saoulée ».
Le dessus des caves grouillait de tout ce monde endimanché venu déguster l’oie arrosée d’un petit vin frais à peine sorti des caves.

Plus tard, la fête s’étendra au samedi précédent. Avec la disparition progressive des vignerons locaux, la Foire du lundi disparut dans les années 1970 ; la Fête religieuse perdit de son intensité et s’étiola de même.

C’est en 1989 que la Municipalité relança la Fête de la Saint-Loup, le marché dominical lui conservant son appellation de Foire. C’est aujourd’hui encore la Fête aubiéroise la plus populaire.

Saint-Loup 2013 : sur un air de samba !

 Cette année, à partir de demain 31 août, la Foire de la Saint-Loup est aux couleurs de l’Amérique Latine. Inauguration dès 11 heures 30.

Cette affichette se trouvera à l'entrée des stands
des associations qui participent au quizz des énigmes du patrimoine

 Rendez-vous au stand n°1 dès 14 heures pour résoudre les énigmes du patrimoine aubiérois. Des lots à gagner !



Et n'oubliez pas la Vigneronne, chez tous les boulangers d'Aubière !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire